évènement à Montdauphin

CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX

Le département des Hautes-Alpes s’étire en long, éloignant le nord du
sud, alors nous nous sommes regroupés, artistes des Arts visuels du 05
et structures du département -centre d’art contemporain de Briançon et
d’Embrun, Musée muséum, Serres lez’ arts- et avons créé le réseau Hydre
avec le soutien du Cedra.
Des têtes et des bras qui se déploient pour obtenir une meilleure
visibilité sur tout le territoire, pour partager notre travail et
rappeler que nous sommes des ac-teur-trice-s à part entière du secteur
culturel.
Nous sommes une des têtes de l’Art.

L’année dernière nous avons investi durant l’été des boutiques de
Gap, voici notre seconde action, #Hydre 0.1, exposition collective
d’artistes du réseau, créée par les artistes eux-mêmes afin de dynamiser
ce secteur souvent méconnu, toujours présent.

Hydre envahit la magnifique salle de l’Arsenal du fort de Mont-Dauphin
du 22 juillet au 07 août 2020, pour déployer ses tentacules et vous
prendre dans les méandres de son imagination. Plongez dans notre travail
issu des tréfonds de nos ateliers, dans nos passions devenues métier.

Peintures, photos, dessins, sculptures et créations de toutes sortes,
les bras de l’Hydre travaillent tous les médiums.
Des performances et de nombreux évènements ludiques se dérouleront au
cours de ces jours créatifs.

Venez partager nos « folies », nous rencontrer et profiter d’un des rares
moments dédiés aux Arts visuels du département, le pourquoi d’#Hydre 0.1.

/ / /

Miene MATHON


« Comment taire »

1.

1.1

« dévoiler l’Espagne »

toile, huile

dimensions 89×132 cm

1.2

« Terrains »

toile, huile

dimensions 97×130 cm

2.

2.1, 2.2, 2.3, 2.4

« Mes genoux »

dimensions 65×50 cm

3.

3.1 Objet marionnettique masqué

« Mère nature »

Longueur 55 cm

4.
4.1

« Tête #4 »

Tête en latex brun

Hauteur 28 cm

5.

5.3

dessins

papier, acrylique, encre

dimensions 50×65 cm

5.3

« Barnum »

papier, gravure, encre

dimension 30×40 cm

série à feuilleter dans un présentoir ou sur cimaises

Miene MATHON, scénographe et formatrice est aussi en lien avec des projets ErasmusPlus.
Diplômée de l’ENSAAMA, elle s’est intéressée au design, la scénographie et le Land art.

Son atelier se trouve dans le nord du PACA où elle travaille le dessin, la peinture, la gravure, la photo, la scénographie, l’argile et le moulage. Ses derniers travaux concernent la transmission des techniques artistiques et plus particulièrement le Land art, le masque et la marionnette. Elle dessine toujours des expositions et travaille avec les institutions et le public. Elle est membre de XPO, la fédération des métiers d’exposition et de la scénographie de théâtre.

www.eggsecho.eu

www.mienemathon.com

Démarche pour « Hydre »

« Comment taire »

Deux expositions étaient prévues cette année ; « Objet toi-même » et « Le masque et la bête » où la matière du latex permet de figurer l’éphémère.

Le travail de Miene MATHON s’inspire de l’élément eau, de la peau.

Cela se veut comme un jeu avec les mots entre peau et eau ; de cette association nait un  « peauaime » qui touche aux ramifications du sensible.  Cette facture essentielle lui permet ainsi de passer par différentes étapes : du  « comment taire » pour en extraire le « comment faire ».

Le 28 juillet Miene MATHON anime un atelier autour du portrait masqué pour tout public.